La Choucroute Crue… Crue ? oui ….

La choucroute crue, si vous êtes adepte d’une alimentation saine, vous connaissez sans doute….

Quand on dit : choucroute,  on pense à la fameuse choucroute garnie alsacienne, cuisinée avec des tonnes de charcuterie… Je vais vous parler d’un autre type de choucroute, la choucroute crue, qui se mange crue, et…. sans charcuterie !

*****     Recette à imprimer – Pensez à la copie d’écran    *****

Assiette de Choucroute Crue - Betterave - Mâche

Une belle assiette colorée...
Temps de préparation5 min
Type de plat: Salad
Cuisine: Sans gluten, Vegan
Keyword: choucroute crue, choucroute,
Servings: 1 portion
Author: bymima.shop/blog

Ingredients

Les ingrédients pour l'assiette

  • 3 c à soupe de choucroute crue égouttée
  • 1 petite poignée de mâche
  • 12 lamelles de betterave cuite
  • Olives noires à volonté

Les ingrédients pour la sauce

  • 1 c à café de purée d'amandes
  • 1 c à café de citron
  • Huile de tournesol vierge extra
  • 1 pincée de carvi en poudre

Instructions

La préparation

  • Disposer sur l'assiette la choucroute égouttée en la détassant.
  • Ajouter une petite poignée de mâche lavée et essorée.
  • Puis ajouter les lamelles de betteraves cuites. On obtient ces lamelles à la mandoline. On peut mettre des cubes de betterave si on préfère...
    Ajouter les olives noires.

Faire la sauce

  • Dans un bol, mettre la purée d'amandes. 
  • Ajouter le citron, la poudre de Carvi et mélanger.
  • Ajouter l'huile peu à peu tout en remuant.
  • Verser cette sauce sur les légumes. 

Astuce :

  • On peut préparer cette sauce à l'avance dans un pot style pot à confiture. Il suffit de l'agiter avant de servir....

Pourquoi c’est un aliment intéressant…

La choucroute est obtenue par un phénomène naturel appelé : Lacto-fermentation.

Le chou à choucroute :

chou-a-choucroute

C’est un chou vert, très serré, aux feuilles lisses et brillantes.

Notez que n’importe quel légume de préférence bio, peut être conservé selon ce procédé.

Les plus intéressants sont  : le chou, la carotte, la betterave, le concombre, l’aubergine, la courgette,  l’ail, les haricots verts, les tomates vertes, les cornichons, les oignons…
La lacto-fermentation ne nécessite aucun matériel particulièrement onéreux.

Il faut :
– Des bocaux en verre type Le Parfait,
– Du sel marin (non raffiné de préférence),
– De l’eau de source ou filtrée car l’eau du robinet chlorée ne convient pas,
– Les légumes à conserver.

Préparation :

On lave et on ébouillante les bocaux, les couvercles et les joints. On les laisse sécher sans les essuyer.

On lave, épluche et découpe ou râpe les légumes. On a le choix maintenant entre 2 méthodes.

Méthode N°1.

On dilue 1 C à soupe de sel dans 1 litre d’eau de source.

On remplit les bocaux avec le légume en tassant très fermement, seul ou en mélange avec un autre légume (ex : betterave-carotte), on ajoute des aromates si on veut, des graines de moutarde, de cumin, de carvi, de fenouil, de coriandre, baies de genièvre, de poivre, clous de girofle, herbes aromatiques, feuilles de laurier, ail…), on tasse encore, on couvre d’eau froide salée et on ferme les bocaux.

Méthode N°2.

On met les légumes râpés dans un grand saladier, on ajoute un peu de sel et on malaxe (10 g par kg de légumes suffisent). Le sel fera sortir l’eau naturellement contenue dans le légume au bout de quelques minutes.

On remplit les bocaux avec cette préparation en tassant toujours fermement. Le jus va remonter à la surface… On ferme les bocaux…

Retour à la préparation :

On place les bocaux à 20-22°C pendant 2 ou 3 jours afin de lancer le début de la fermentation. Les bactéries vont se développer et faire descendre l’acidité au PH 4. Le phénomène se stabilisera à ce point.

On range ensuite les bocaux dans un lieu plus frais (15-18°C) et on patiente un mois minimum avant de déguster.

Une fois entamé, le bocal doit être conservé au réfrigérateur et consommé dans les 15 jours.

La lacto-fermentation ne signifie pas que le produit contient du lait sous une forme ou une autre !

Les produits lacto-fermentés peuvent être consommés par les intolérants au lait car ils ne contiennent que de l’acide lactique, qui n’a rien à voir avec la protéine ou sucre allergisants du lait.

La choucroute est obtenue avec la méthode N°2, celle que je préfère pour mes préparations personnelles. J’aime particulièrement la betterave râpée, la courgette râpée, le chou chinois finement émincé…

C’ est un processus de conservation, ancestral et d’une grande efficacité. Une façon ingénieuse et naturelle de conserver le surplus de courgettes du jardin. Il faut 2 belles courgettes pour un pot de 1/2 litre !

Ce procédé permet au légume de développer des vitamines supplémentaires, il devient plus nutritif et plus assimilable par l’organisme. Il facilite la digestion et aide à combattre les problèmes intestinaux. C’est ni cru, ni cuit !

Revenons à la choucroute crue…

Conservation de la choucroute crue

Elle est vendue en seaux dans les magasins Bio. Lorsque le seau est entamé, il faut bien tasser le reste de choucroute. (On peut disposer un poids dessus pour maintenir le jus à la surface). Si la choucroute paraît sèche ou manque de jus, il est possible de rajouter un peu d’eau salée, ou du jus de choucroute acheté en bouteille…

Le jus de choucroute : En plus d’être bon, ce jus lacto-fermenté est riche en oligo éléments, en vitamines et agit de façon bénéfique sur les troubles intestinaux.

On peut aussi faire son jus maison en passant la choucroute crue à l’extracteur de jus…. Transférer dans une bouteille et garder au réfrigérateur. Personnellement, je préfère l’acheter en bouteille tout prêt. C’est très bon marché…. Un petit verre chaque jour !

Parlons recette !

Comment consommer la choucroute crue ?

assiette-de-choucroute-cue

Voici un exemple parmi d’autres d’une préparation simple de ce met santé….

Le choix des ingrédients

La mâche : Surnommée doucette, la mâche est un légume à feuilles tendres et à saveur délicate. Elle appartient à la même famille que la valériane. Elle renferme beaucoup de bêta-carotène, un antioxydant qui se transforme en vitamine A dans l’organisme. On la rince rapidement sous l’eau froide ! Pas de trempage qui altèrerait ses feuilles délicates….

La betterave : elle est particulièrement appréciée pour sa saveur sucrée, elle est riche en vitamine B9 et en antioxydants. Elle se consomme crue ou cuite et fait la réputation des bortchs (soupe de betteraves) d’Europe de l’Est.
La sauce à base de purée d’amandes : l’amande viendra balancer l’acidité apportée par la choucroute. J’y ajoute une pointe de carvi en poudre…
Ce mélange harmonieux de salade douce, de betterave sucrée et de choucroute acide, accompagné d’olives noires pour la note salée composera une entrée des plus agréables….

La recette de la sauce :

Dans un bol, il faut mettre 1 c à café de purée d’amandes, un belle pincée de carvi en poudre, un peu de sel, 1 c à café de citron. On mélange. Puis on émulsionne avec de l’huile de bonne qualité, olive ou tournesol. Verser cette sauce sur la salade composée.

J’aime ajouter quelques fleurons de brocoli cuits à cette assiette.

Dans un autre article, je vous parlerai des Petites Tartelettes à la Choucroute Crue !

La vidéo

Share

You May Also Like

Laissez votre commentaire

Votre email ne sera pas visible. Champs obligatoires *